AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clém', perfection does exist ! [100 % =D }

Aller en bas 
AuteurMessage
Clémence E. Jamson

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Credo : I'm the one you've always waiting for.
Addiction : I'm yours, but are you mine ??
Personalized field :
Date d'inscription : 17/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Lun 17 Nov - 23:47


Découvrez Saxon!




    - Emma, s’il te plait, dis quelque chose.
    - Quoi ? Que veux tu que je te dise ?
    - Que tu m’aimes.
    - Tu n’en as pas marre des mensonges ?
    - Merci Em’, ça me touche.
    - Oh, toi et ton ego alors !
    - Quoi, mon ego ?
    - Marc, tu me fatigues. J’en ai marre de cette comédie. De faire semblant d’être heureuse quand je suis près de toi. De sourire quand j’ai envie de gerber.
    - Ce qui veut dire ?
    - Que c’est fini. Game Over.
    - Et on peut savoir qui a perdu quoi ?
    - Nous deux. Du temps.
    - Et pour notre bébé, tu vas faire quoi ?
    - Il n’y a pas de notre bébé. Il y a mon bébé. Il portera mon nom, ce qui ne lui fera pas de mal vu la place de mon père dans la société.
    - Et moi ?
    - Toi rien, Marc. Je rentre en France demain, toi tu as ton job ici. Je te l’ai dit. C’est fini.
    - Et si j’ai envie de voir notre enfant grandir ?
    - Pour la première fois, je n’en ai rien à faire de tes envies. Je vais vivre ma vie Marc, pas la tienne. Pour une fois.
    - Donc, c’est tout ?
    - Adieu …
    -
    Em’ !
    -
    - Mon amour …

    Mais la jeune femme s’éloignait déjà de l’homme, les yeux humides, la Tamise dans son dos, la Seine face à elle …


[...]


    - Clémence ?
    - Moui ?
    - Tu m’en veux jamais ?

    Je tournais la tête vers ma mère, assise de l’autre côté du canapé. Ses yeux bruns, que j’étais très fière d’avoir hérité d’elle, me regardaient avec insistance, comme si elle s’attendait à une réponse positive tout en espérant le contraire. Je fronçais mes fins sourcilles tout en la fixant. Comme souvent, je ne comprenais pas ou elle venait en venir.

    - Pourquoi serai-je censée t’en vouloir ?
    - Pour beaucoup de chose …

    A nouveau, dans un signe de totale incompréhension, je plissai les yeux. Ma mère m’avait toujours élevé avec amour. Nous n’avions jamais manqué d’argent, maman ayant hérité gros de mon grand-père. Je me souvenais quand on nous avait annoncé sa mort. J’avais à peine six ans. Ma chère mère avait pleuré toutes les larmes qu’elle pouvait, puis avec un fin mouchoir de soie les avait séchées. C’était ensuite terminé. On parlait de Papi avec un doux sourire en le regrettant, mais jamais avec chagrin. Ma mère avait veillé à ce que je sois éduqué. Autant à l’école, ou j’avais fréquenté le meilleure du privé, qu’en dehors, ou j’avais passé des heures apprendre les bonnes manières. Jamais elle ne s’en était chargée, c’était vrai, mais je trouvais ça normal. Après tout, ce n’était pas son domaine à elle. Je la regardai à nouveau. Ses lèvres fines, ses longs cheveux châtains foncés, ses joues un peu creuses et son sourire de mannequin. Tout cela, j’en avais hérité, et j’en étais à vrai dire plus que fière.

    - Maman, explique toi, je ne comprends pas là ...
    - Tu n’as jamais voulu connaître ton père ?
    - Non.

    La réponse avait fusée, sèche, froide. Les mots étaient sortis de ma bouche avant que je n’ai pus les retenir. J’avais toujours eut tendance à être trop franche, avec ma mère notamment. Parce que non, je n’avais jamais voulu connaître mon père. Il ne m’avait pourtant rien fait, je savais que c’était ma mère qui l’avait enlevé de ma vie avant même qu’elle ne commence. Pourtant, je n’avais aucune envie de le rencontrer. J’aimais bien le fait que je tenais tout de ma mère, qui représentait pour moi la perfection même, et ne voulait pas découvrir que finalement je ressemblais autant à mon père.

    - Viens avec moi.

    Intriguée, je la suivis. Elle sortit de la l’immense maison que nous habitions, me conduisant vers le parc. Suivant la bruit de ses escarpins sur le sol, je courrais presque pour la rattraper tant elle marchait vite. Le vent naissant de l’automne fouettait mon visage d’une manière étrangement agréable. Ca ma rappelait les sensations que j’avais à la patinoire. Quad j’étais sur la glace, plus rien n’avait d’importance, j’étais libre. Et bien, les bourrasques qui faisaient flotter les cheveux autour de ma tête me faisaient éprouver la même sensation, tandis que je suivais ma mère dans l’immensité verte. Finalement, elle s’arrêta devant son cabriolet dont elle ouvrit la portière. Je la regardais tout en me demandant ce qu’elle faisait. Penchant sa tête du côté passager, elle ouvrit la boite à gants dont elle sortit une enveloppe bleue pale, dont le timbre était Anglais. Sans en mot, elle me la tendit. Je la contemplais un instant.

    « C. E. J. E. J. H »


    Je fixai les inscriptions un moment, avant de comprendre de quoi il s’agissait. Mes initiales, auxquelles avaient été ajouté un H. Hamilton, nom de mon père. Clémence, Emily, Jenny, Emma, Jamisson Hamilton. C’était de lui. En réponse à ma question muette, ma mère acquiesça. Finalement, je tendis une main parfaitement manucurée toute tremblante vers la lettre. Mes doigts se refermèrent dessus, et elle parut incroyablement lourde.D’un geste, je l’ouvris. Après une profonde inspiration, je la dépliai, regardant l’écriture fine et parfaitement lisible qui s’étalait sur la feuille.

    « Ma chère petite Clémence.
    Que ces mots sonnent étrangement pour moi. Même les écrire m’est étrange. Je ne veux pas te parler du passé, mais du futur. J’ignore ce que ta mère t’as dit, mais j’ai toujours désiré te rencontrer. Aujourd’hui plus que jamais. Car je vais mourir. Bien sur, nous allons tous finir réduits à l’état de rien. Mais j’ai un cancer, ma fin est donc plus proche que la tienne. Je souhaitais juste te voir, une fois, pour que tu sache à quel point je t’aime. Même si je ne t’ai jamais vu. Tu ne seras jamais seule. Je te garderais une place au paradis, et toi laisse m’en une dans ton cœur.
    En espérant te voir très vite,
    Et avec tout mon amour ;
    Papa. »


    Mes yeux se relevèrent vers ma mère. La date, en haut, était très claire. Ca faisait trois ans que cette lettre avait été envoyée. Trois longues années. Sans que ma mère ne daigne me la donner. C’était mon père ! Si je n’avais jamais voulu le voir, c’est parce que je savais que je pourrais le faire, un jour. Que je le ferais. Mais maintenant… Peut-être n’était-il pas mort ? Après tout, les médecins faisaient de fulgurants progrès !

    - Est-ce qu’il est …
    - Oui. La semaine dernière. Je suis désolée ma puce.

    Elle s’approcha de moi mais je reculai, les yeux brouillés par les larmes. Qu’elle ne me touche pas ! Alors, je me retournai et courus à perdre haleine jusqu'à la maison, mes botes martelaient le sol au fil de mes pas, qui se faisaient plus rapides à chaque instants. J‘avais toujours été impulsive, c’était dans ma nature. Au même titre que j’étais curieuse, imprévisible et généreuse. Je ne me rendis pas compte que ma mère me courrait après, tout absorbée que j’étais dans ma course. Finalement, elle cria mon nom, mais déjà mes pieds rencontraient le carrelage de l’entrée. Me retournant vers elle, je vis qu’elle s’était arrêtée et me regardais avec toute la peine dont elle était capable.

    - Tu avais raison. Je te déteste !

    Mes mots sonnaient si juste, qu’on avait l’impression que ma mère s’était pris un coup à l’estomac. Sans plus réfléchir, j’ouvris la première porte qui venait et m’enfermais à clé dans la pièce. Quand j’appuyais sur l’interrupteur, la lumière me dévoila une salle bleue au carrelage blanc s’arrêtant à la moitié des murs. La deuxième salle d’eau du manoir, la douche. Je ne voulais pas sortir, pas maintenant. Alors, je fis se qui me semblait le plus censé de faire dans une salle de bain. Je posai en tas mes vêtements par terre, petite boule bleu – mon tee-shirt – et blanche – ma jupe. J’entrais dans la douche dont j’allumais l’eau chaude. Le contact du liquide sur mon corps me fit frissonner, tandis que le pommeau de la douche était pointé sur mon visage.

    Quand j’eus finis de me laver, j’éteignis l’eau et restait un moment, face au robinet. Finalement, je me laissais glisser contre le mur et m’assise dans le bac de douche, les genoux repliés contre moi, mes bras autour de mes tibias. Ma joue se posa contre le carrelage froid et les larmes se mirent à couler, doucement et douloureusement. Peut-être finalement que je n’en voulais pas tant que ça à ma mère. Peut-être que c’était à moi que j’en voulais ? Je ne jugeais que rarement les gens, mais quand on laissait passer sa chance, c’était trop tard. Comme je le disais, on n’a jamais deux occasions de faire une première bonne impression. Alors, même si j’en avais après moi, ce n’était pas demain la veille que je reparlerais à ma mère. A mes larmes virent s’ajouter des sanglots. Je ne larmoyais plus à présent en silence, mais pleurait carrément, laissant libre cours au chagrin qui m’envahissais, le cœur resserré dans un étau.

    - Papa…

    E n’était qu’un murmure, pourtant je l’aurais crié qu’il n’aurait pas été plus perceptible. Les joues humides, je sortais enfin de la douche et m’enveloppai dans une immense serviette éponge. Papa. Ce mot hantait mon esprit. Pourquoi ne l’avais-je jamais dit ? Pourquoi n’avais-je jamais voulut le prononcer à quelqu’un ? Pourquoi n’avais-je jamais voulu l’aimer ? J’étais une telle idiote ! Un nouveau sanglot sortit de ma gorge, et j’enfouis mon visage dans mes mains mouillées. C’était un peu tard pour avoir des regrets … A pas de loup, je remontais les deux escaliers et entrais dans ma chambre, laissant là ou j’étais passé des trace d’eau qui prenaient la forme de mes pieds. Mon regard fut attiré par le miroir su pied, à gauche de ma fenêtre. Mes yeux bruns étaient rouges, mon nez gracieux de la même couleur, mon sourire si doux était dessiné à l’envers sur mon visage, déchiré par la peine et le remord.

    Trop tard … J’enfilais un pyjama en dentelle roses. C’était beau, comme tout ce que je portais. Mais ce soir je n’avais pas l’envie, ni l’intention de m’émerveiller sur la beauté de quoi que se soit. Je me glissai dans mon lit, réchauffé toute la journée par une bouillotte. Le contact de mes draps fins contre les parties nues de mon cops m’apaisa. Cependant, de nouvelles gouttes d’eau salée virent mouillé la soie de mon lit. Je savais qu’après la rancœur et la tristesse viendrait le pardon. Mais pas aujourd’hui. Là, tout de suite, maintenant, j’avais le droit d’en vouloir à la terre entière. Parce qu’au finale, j’avais quand même perdu mon père.





Dernière édition par Clémence E. Jamson le Dim 23 Nov - 19:09, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence E. Jamson

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Credo : I'm the one you've always waiting for.
Addiction : I'm yours, but are you mine ??
Personalized field :
Date d'inscription : 17/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 0:09

    IV. IRL

    Prénom: S.

    Âge: 16 =D

    Avatar: Keira Knightley

    Le design ? : Sublime <3

    Où avez-vous connu le forum ? : PRD

    Avez-vous lu le réglemen t: OK by FMP


Dernière édition par Clémence E. Jamson le Mar 18 Nov - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence E. Jamson

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Credo : I'm the one you've always waiting for.
Addiction : I'm yours, but are you mine ??
Personalized field :
Date d'inscription : 17/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 22:27

    Désolée pour ce double post (triple ?? Watch, je commence fort dites moi --').

    Je tenais juste à dire que j'avais terminé ma fiche, et à preciser deux-trois trucs.
    Je ne pense pas que se soit vraiment une Rp qui puisse faire office de fiche dans le sens ou vous l'entendez.
    Cependant, en la lisant (vouii, je sais que vous l'avez fait =D), vous vous rendrez compte qu'on a par deux fois une déscription phisyque, un bout de son histoire, plusieurs de ses qualités/déffauts qui sont glissés de ça, de là. Même une de ses activité et son mode de vie sont dits ! J'ai trouvé ça plus sympa que de tout donner en vrac, après si ça ne plais pas au admin, je recommence sans problème =D

    Encore une fois, désolée du TP =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia A. Jones

avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Credo : Soit belle et consomme
Statut Civil : Célibataire
Addiction : Le luxe
Personalized field :
Date d'inscription : 07/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 22:37

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence E. Jamson

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Credo : I'm the one you've always waiting for.
Addiction : I'm yours, but are you mine ??
Personalized field :
Date d'inscription : 17/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 22:49

    Merci Mamoizelle =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac A. DelaRose

avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Statut Civil : Alone
Addiction : Ma seule addiction c'est toi !
Personalized field :
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 23:08

    Bienvenue Miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena H. Connor

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Personalized field :
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 23:12

Yeah ! Bieeeeenvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence E. Jamson

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Credo : I'm the one you've always waiting for.
Addiction : I'm yours, but are you mine ??
Personalized field :
Date d'inscription : 17/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 23:17

    Mershii vous deux =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena H. Connor

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Personalized field :
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 23:19

& puis je tiens aussi à dire - parce que oui, je viens de voir que j'ai oublié de dire quelque chose : honte sur moi - ce que je veux dire c'est : Keeeeeiraaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence E. Jamson

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Credo : I'm the one you've always waiting for.
Addiction : I'm yours, but are you mine ??
Personalized field :
Date d'inscription : 17/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mar 18 Nov - 23:24

    Ah, je tiens donc à dire que je suis à 200% d'accord avec toi xD'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy N. Sinclair

avatar

Féminin Nombre de messages : 213
Age : 25
Personalized field :
Date d'inscription : 02/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Mer 19 Nov - 17:54

Bienvenue =D
& J'adore la chanson que ta mis <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://america-loves-sushis.skyblog.com
Clémence E. Jamson

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Credo : I'm the one you've always waiting for.
Addiction : I'm yours, but are you mine ??
Personalized field :
Date d'inscription : 17/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Sam 22 Nov - 13:37

    Merci =D
    & Moi aussi je la trouve jolie <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashleigh P. DelaRose

avatar

Féminin Nombre de messages : 176
Credo : AA
Statut Civil : mon coeur est pris par un certain anton ;
Addiction : toi (a)
Personalized field :
Date d'inscription : 17/10/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Sam 22 Nov - 15:48

Bienvenue à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yale-u.1fr1.net
Francesca M. Peterson
Admin // Petite princesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 29
Credo : Sois belle et consomme
Statut Civil : Célibataire
Addiction : L'excès sous toutes ses formes
Date d'inscription : 14/07/2007

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Sam 22 Nov - 21:31

jolie fiche, un peu longue, mais agréable à lire.
Tu fais référence à pas mal tout, alors je te valide !
Je te classe dans les PRINCESSE DE PARIS.
N'oublie pas la Zone personnage et amuse toi bine sur LC XD

_________________



° I can't wait to lose
control of myself &
of you either




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence E. Jamson

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Credo : I'm the one you've always waiting for.
Addiction : I'm yours, but are you mine ??
Personalized field :
Date d'inscription : 17/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   Dim 23 Nov - 17:40

    Ma fiche est trop longue ? ^^
    Merci, j'y vais de ce pas =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clém', perfection does exist ! [100 % =D }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clém', perfection does exist ! [100 % =D }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la perfection n'existe pas sur Terre ... parfois je me demande d'où je viens. (+) priam.
» PETIT SOUCIS AVEC LE FDT STUDIO FIX FLUID (sujet clos)
» Primed for Perfection
» HEATHER ? i'm gonna live like tomorrow doesn't exist. †
» ? I'm gonna live like tomorrow doesn't exist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Passeport :: Remise du diplôme :: Succès-
Sauter vers: