AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Etan Ailis

avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]   Sam 25 Oct - 19:29


Samedi soir, 17h 30. Etan semble pensive en regardant ses vêtements, trop dure, tellement de choix pour un seul corps x). Non en fait, elle vient de se lever et se dirige vers la douche. Comme tous les vendredi soir, elle était rentrée à pas d'heure, et comme tous les samedi, elle dormait. Le reste d'une soirée de défonce sur la table de nuit, puis les ruines d'un corp fatigué de tous ses éxcés. Se trainant sous la douche, elle prit son temps, allumant d'abord le jet d'eau afin qu'il est le temps de se réchauffer. Les bras ballant, devant la glace elle se trouva pitoyable, elle passa ses mains dans ses cheveux. Soupir. Une fois réveillée et toute propre, elle enfila rapidemment un jean qui lui allait trop grand, puis un t-shirt noir assez moulant. Elle laissa tombé ses cheveux encore humide sur ses épaules, avant de sortir de cette chambre qui l'ettoufait. Elle rangerait les ruines de ses folies demain, aprés tout, ce soir elle recommencerait alors pourquoi faire ça maintenant. Bref. Elle passa devant Starbuck, prit un cappucino en remerciant le charmant serveur puis se promena dans les rues de Paris. Aujourd'hui reignait une drole d'ambiance sur la ville lumiére. Le ciel était noir, et un vent glacé s'était levé. Apparement Etan n'avait rien perdu de cette journée. Ca ne lui donné absolument pas le moral. Elle avancait donc un peu à l'aveuglette, serrant son café des deux mains pour se réchauffer. Puis elle but quelques gorgées, mettant une de ses mains dans sa veste. Il faisait vraiment pas chaud aujourd'hui. Aprés un certains temps, elle se retrouva finalement aux jardins du Luxembourg. Endroit qui lui plaisait, elle même ne sachant pas pourquoi. Elle retira une des méches qui lui tombait devant les yeux, et soupira. C'était dans des moments comme ça qu'elle se sentait seul. Aprés, cette jolie promenade morose, Etan s'assit sur un des bancs qui se trouvait dans les Jardins du Luxembourg, lancant un regard circulaire, elle soupira à nouveau. Une bande d'enfants de 8 ans passa, s'insultant tour à tour puis riant à gorge déployait. La jeunesse Dorée n'était déjà pas trés glorieuse, mais la reléve serait pire. Un sourire vint alors naitre sur ses lévres. Elle dit pour elle.

A leur age je croyais encore au pére noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence M. Beaucourt

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 26
Personalized field :
Date d'inscription : 02/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]   Mer 5 Nov - 1:02

    Un ado restant seul, chez lui, allongé sur son canapé, un samedi après-midi... C'était d'un triste. Après 3 minutes de profonde reflexion en fixant le plafond, Maxence se redressa en soupirant. Cela ne devrait pas être permis de s'ennuyer autant. D'un bond, il se releva, attrapa sa veste en cuir et sortit de chez lui en claquant la porte. Ca lui prenait, comme une envie de pisser, il devait sortir et marcher. Le plus souvent, il restait dans son quartier. Mais ce jour-là, sans aucune raison, il décida de voir un peu du pays. Il s'engouffra dans la première bouche de métro qu'il trouva et c'était parti. Mentalement il se récita un comptine de son enfance pour choisir sa station. Il réprima un sourire, il allait atterrir dans les Jardins du Luxembourg. Il était rare de trouver un coin de verdure dans la capitale, c'était pourquoi il affectionnait tout particulièrement les parcs et les jardins. Le hasard avait bien fait les choses...
    Arrivé à destination, il sauta sur le quai, inexplicablement joyeux, puis il se dirigea vers les Jardins, lentement. Il marchait entre deux carrés de pelouse parfaitement entretenus; au milieu des grand-mères nourrissant les pigeons et des enfants, s'assomant à coups de pelles et de seau, il faisait légerement tâche dans le décor... Il passa devant un banc, sur lequel était assise une jeune femme blonde, legerement plus agé que lui, et l'entendit murmurer...

    - A leur âge je croyais encore au pére noël.
    Il jeta un rapide coup d'oeil en souriant aux gamins qui s'insultaient juste devant eux et leva les yeux au ciel. Il n'y avait vraiment plus de jeunesse...
    Il s'assit sans prévenir près d'elle. Quand il était de bonne humeur, il était plus que sociable...


    - Vraiment ? Et les gosses de ta classe ne se moquaient pas de toi ? Je ne me serais pas gêné, pour ma part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan Ailis

avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]   Mer 5 Nov - 1:45


Les yeux écarquillés, perdu dans ses rêves, la jeune Ailis ne s'était pas apercut de la présence du blondinet qui était prét d'elle. Elle sursauta donc légérement en entendant sa réplique. Surprise par la même occasion qu'il l'ai entendu dire qu'elle croyait encore au pére noël à 8 ans. Merde_ C'était son plus gros secret... et là, elle venait de le révéler à un inconnu. Non sérieusement. Elle leva un sourcil en se repassant ce qu'il venait de dire dans sa tête. Peu de gens abordait Etan comme ça, d'habbitude c'était elle qui le faisait xD Elle finit tout de même par répondre, en tournant le regard vers lui, un large sourire aux lévres..

Ohh pas trop.... A l'époque j'étais déjà bagareuse !

Suite à ça, elle lui fit signe de toucher les muscles de ses bras. Enfin fallait les chercher mais c'était pour rire. Même si dans ce qu'elle disait il y avait de la vérité. A l'époque déjà, Etan aimait se faire entendre et même si elle n'était pas battit comme Rocky, elle était plus teigneuse qu'on le pensait xD. Elle plissa les yeux et poursuivit...

Tu ne te serais pas géné ? Bahh alors je t'aurai mit une raclée ..

Elle retint un sourire pas bien longtemps. Elle but à nouveau une gorgée de son café, et posa son regard sur l'inconnu qui venait de s'asseoir à ses cotés. Elle l'avait croisé quelques fois dans des soirées Parisiennes mais ne lui avait jamais adressé la parole, difficile de parler à tout le monde dans cette ville. Etan retira une méche qui lui tomber sur le visage, hésita puis finalement elle dit...

Sérieusement ? Tu croyais pas au pére noël petit ?

Gamine, Ailis était pleine de rêve mais en même temps trés terre à terre. Ca dépendait des moments. Aujourd'hui, c'était un peu pareil. Elle donnait l'impression d'être une jeune femme trés réelle et qui subbit sa vie par son apparence et pourtant elle aimait tellement se mettre dans un état second, à tel point qu'elle avait déjà vu un écureuil bleu sous son lit. Si je vous jure! Aprés peu de gens la croyait, sauf ceux qui avait vu l'écureuil bleu avec elle xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence M. Beaucourt

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 26
Personalized field :
Date d'inscription : 02/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]   Mer 5 Nov - 22:06

    Maxence fit mine d'admirer les biceps quasi-inexistants de la jeune femme pendant un moment. Il n'était pas vraiment impressionné mais il l'imaginait très bien se bagarrer dans la cour de recrée. Il faut dire que ça lui était arrivé souvent, à lui aussi. Il ne put s'empêcher de se demander alors qui d'eux deux auraient gagné s'ils se seraient affrontés à l'époque des couches... Finalement, la discussion revint au père Noël. Maxence reflechit un instant. Il n'avait même pas le souvenir d'avoir un jour cru au père Noël...

    - J'y ai sûrement cru pendant un temps... C'était dur d'y croire avec la famille que j'avais.

    Il haussa les épaules et adressa un sourire d'excuse à la jeune femme, comme s'il avait commis une faute grave. Ce qui était sûrement le cas, d'après le peu de chose qu'il savait sur elle. Il étendit ses jambes et ses bras en soupirant. Une journée à ne rien faire, c'était épuisant et il se sentait comme rouillé...

    - Mais j'aurais bien voulu... Ne serait-ce que pour me battre avec tous les gamins terre-à-terres de mon école. Qui sait, avec cet entrainement là, j'aurais peut-être été plus musclé que toi !

    En souriant, il tâta à son tour son bras musclé, puis il posa ses yeux sur celui de sa voisine, l'air dégouté. Pourtant, entre leur membre, il n'y avait aucune comparaison possible, mais le fait que la jeune femme vante à ce point sa force l'amusait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan Ailis

avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]   Dim 9 Nov - 16:49


Etan arborait un sourire plein de fierté. Bon biensur c'était surjoué mais parce qu'elle le voulait bien. Elle savait pertinnement qu'elle n'avait pas de muscles, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle était si fiére xD Puis Maxence lui répondit qu'il y avait surement cru un jour, mais qu c'était dur d'y croire avec la famille qu'il avait. Au contraire, la famille Ailis avait mit en coeuvre pas mal de choses pour continuer à laisser réver leur fille. Hyper sociable x) Etan posa sa main sur l'épaule du jeune homme, et d'une mine compatissante, elle ajouta...

On ne choisit pas sa famille.
Puis, pour dédramatiser la situation, la jeune femme dit enfin..
Mais la réalité a été dure à avaler, pour moi.

Etan ramena ses jambes sur le banc. De taille moyenne, elle n'était ni petite, ni grande. Elle le regarda en souriant, et laissa échapper un rire en entendant sa remarque suivante. Même si elle venait de le rencontrer, elle l'aimait bien rien que pour son humour... Et quand elle saura qu'il est aussi accro à la drogue, elle l'aimera encore plus xD. Elle allait répliquer sur l'état de leurs muscles, mais elle trouva une meilleure idée. Elle sortit un stylo de son sac, prit la main de l'inconnu et elle écrivit un numéro de téléphone, son numéro de téléphone. Un large sourire aux lévres, elle dit enfin..

Si un jour tu veux te battre...

Elle secoua la tête en souriant et rangea le stylo en question. Toujours la tête dans son sac, elle sortit une cigarette, mais une particuliére. Depuis quelques mois maintenant, Etan était sans cesse sous l'effet de la drogue...plus ou moins certes, mais elle n'était jamais nette. Elle sortit donc une clope qui fait rire de son sac puis elle dit...

Ca te dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence M. Beaucourt

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 26
Personalized field :
Date d'inscription : 02/11/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]   Mar 11 Nov - 15:48

    Maxence sourit, c'était vrai, on ne choisit pas sa famille. Et lui tout particulièrement. Il se laissa faire quand la jeune femme lui prit la main pour lui griffoner quelque chose dessus, il s'aperçut bien vite qu'il s'agissait d'un numéro de téléphone. Il laissa échapper un rire après son explication, il ne lui serait jamais venu à l'idée d'appeler quelqu'un pour le provoquer en duel mais... pourquoi pas ?

    - Je t'appellerai quand j'aurais besoin de me défouler...

    Le jeune homme l'observa sortir une cigarette de son sac. Il haussa un sourcil quand il remarqua qu'elle n'était pas composée de tabac, il esperait qu'elle allait partager. En effet, elle lui en proposa une, ce qui fit vivement hocher la tête à Maxence, un énorme sourire sur les lèvres...

    - Bien sûr, quelle question !

    Instinctivement, il sortit son briquet de sa poche. Il n'était pas specialement dépendant, mais il ne savait pas refuser quand on lui proposer de la bonne drogue aussi gentimment... Non, en fait, il aurait accepté, qu'importe si c'était offert ou non.

    - Les femmes cachent des tas de choses inatendues dans leur sac... J'avoue que tu me surprends pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan Ailis

avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2008

Carte d'identité
Affinités:
Adrénaline:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]   Mer 12 Nov - 22:50


On ne choisit pas sa famille mais on choisit ses amis, heureusement d'ailleurs. Pour le numéro de téléphone; Etan avait l'habitude de laisser une trace de son passage aux gens qu'elle trouvait syma, et là c'était le cas pour Maxence enfin pour l'inconnu car ils ne s'étaient toujours pas présentés. D'ailleurs cette pensée vint traversée la tête d'Etan... Elle le regarda en souriant et ajouta...

Moi c'est Etan, que tu puisses mettre un prénom sur la future brute qui te mettra à terre.

Une fois les présentations faite, sans trop de politesse inutile, enfin pour la jeune femme.. Etan passa aux choses sérieuses. Ravie qu'il accepte sa proposition, elle lui tendit la cigarette en question. Quelques fois elle s'était fait refouler, et certains commencaient un discours sur la drogue et ses méfaits, sur sa vie et sur l'enfer dans lequel elle plongerait à cause de ça. Etan le savait mais en attendant c'est ce qui la faisait vivre. Non pas qu'elle avait une vie pourrie, au contraire... Beaucoup de gens aimerait être à sa place, d'ailleurs elle ne se plaint jamais. C'est juste qu'a force de dire, je serai jamais accro...c'est juste pour déconner, bin résultats des courses ? Les trois quart du temps elle était défoncée ou presque. Elle sourit simplement à sa deuxiéme remarque, mais son sourire devint plus intense à sa seconde répliques. En effet, les femmes cachaient énormément de choses dans leur sac, mais Etan n'avait pas le même genre d'accesoires que les autres. Ni miroirs, , ni gloss, ni de trucs dans le genre. En tant que grande dépendante qu'elle était, vous aurez compris ce qui se trouve dans son sac, pas besoin d'un dessin.

Mary Poppins des temps modernes, tu connais ?

Elle rit légérement, et présenta sa clope à Maxence enfin qu'il l'allume avec son briquet. Il mit pas longtemps à comprendre, et Etan pu tirer enfin une premiére taffe. Elle ferma les yeux en souriant. L'air était encore frais mais elle avait oublié ce réveil pourrie qu'elle avait subbit il y a quelques heures. Elle le regarda en souriant et finit par dire..

Tu fais quoi de beau à Paris ?

Elle voulait dire par là, qu'est ce qu'il faisait comme études... si il était là depuis longtemps.. Enfin il répondrait à la question avec ce qu'il comprendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un samedi aprés-midi dans Paris. [ libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.
» Paul Bedel et les autres dans Paris Match.
» Week-end de Noël : Bison Futé prévoit du monde sur les routes
» Petit craquage vp paris
» Le guide de survie à Disneyland Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Paris, la magnifique :: Rêveries et Commérages… :: Jardins du Luxembourg-
Sauter vers: